2014 > 2015

En tant que riverains, restez concernés, envoyez vos photos par e-mail, vos commentaires ou textes à publier ou non dans votre formulaire de contact.
1364 

Mobilisation générale !


Le comité de quartier de l'avenue Churchill "Longchamp Messidor", sa présidente, Anita Nys, et Béatrice Trouveroy, membre très actif de l’asbl, l’asbl Longchamp Messidor elle-même membre de l’ACQU, vous attendent nombreux à la concertation , à la séance d’information le 3 septembre , à l'école Longchamp (coin Cavell-Depage), et n’oubliez pas d'écrire à Mr Birmann, ou à Mr Cools, ou à Mr Dedecker, à la commune d’Uccle pour donner vos avis, pendant l’enquête publique.

C’est indispensable, du nombre et des arguments pertinents présentés dépendra que le bon sens prime.

La Stib elle-même admet que l’idéal serait par ex. un quai allongé avant le rond-point (arrêt Marianne) où les passagers (appelés élégam-ment "charges" par la Stib, voire "ruptures de charges") peuvent en toute sécurité et sur un même quai changer de tram 3 au 7 et vice versa.

La régulation des 7 et 3 se fait, à la satisfaction de la Stib, sur le rond-point, sans passagers en transit et donc sécuritaire.

Cette troisième voie est un fantasme récurrent de certains ingénieurs totalement déconnectés de la réalité de terrain, et du bon fonction-nement de la ligne 7 et de la ligne 3.

Ecrire à Monsieur de Meeus, actuel directeur de la Stib, pour lui signaler ce disfonctionnement au sein de son équipe d’ingénieurs est aussi une option.

Pour le comité Longchamp Messidor
Anita Nys, présidente

-------------------------------------------------------

Résumé du projet :

1. Rond Point
abattage de tous les marronniers et remplacement par d’autre feuillus, justifié notamment par le fait qu’ils veulent créer une seconde piste cyclable autour du rond-point, le long du trottoir.

Les emplacements de parking seront en biais, les voitures devront s’y garer par marche arrière pour en sortir en marche avant car mtn il serait trop dangereux d’en sortir en marche arrière, perpendiculairement à la voirie. De notre point de vue cela n’a jamais créé de problème et un alignement de voies de parking en biais (cfr plan) serait très laid.

Disparition de la rupture de charge entre le 7 et le 3 sur le rond-point, fin du stationnement de ces trams sur le rond-point mais en revanche maintien des doubles voies de tram : rectiligne et circulaires.

Sur le terre plein, plantation d’arbres feuillus en face de la statue.

2. Avenue Churchill
installation d’une troisième voie de tram (pour le 7 en provenance de la pl. Vanderkindere, soit depuis Albert, soit depuis Brugmann car maintenant ils veulent faire aller le 7 sur Brugmann en même temps que le 92) sur la chaussée avec retrécissement très net de la voie carrossable sur 200m.

En cas de déménagement, livraison de combustible, de pose de container avec ou sans camion débordant sur la voirie, blocage : pas moyen de contourner l’obstacle, même pour une ambulance, tant que le 7 occupe les rails. En réduisant ainsi la facilité de pénétration et de circulation dans Churchill, le projet nie les objections fondées et répétées du passé à tous les niveaux (Commune, Région) et augmente aussi le risque de blocage routier dans l’av. Brugmann depuis le Globe, avec le cortège de nuisances que cela représente en termes de pollution pour les riverains et piétons.

Le long de cette troisième voie, sur plus de 200 mètres (jusqu’au n°51), création d’un immense gare de triage sur un quai alignant 8 “cabines” : attente pour les usagers du tram mais aussi détente et repos pour les chauffeurs et techniciens stib. Pas de commentaires dans la note explicative concernant ces 8 constructions pourtant clairement dessinées sur le plan.

Si proche des habitations, une telle installation alignant trams, abris pour usagers et cabines en tout genre pour les chauffeurs sera-t-elle autre chose que nuisance pour les habitants de ce tronçon (bruit et vibrations des nombreux aiguillages, vue, saleté, insécurité) ?

A cause de ce quai immense, abattage de tous les marronniers le long du quai côté impair de l’avenue et remplacement par des platanes, ce qui va créer une différence avec les arbres en vis-à-vis qui seront tj des marronniers. Mais ces arbres en vis-à-vis seront aussi menacés car il se pourrait qu’au cours des travaux, la STIB juge nécessaire de les abattre (le remodelage des rails pourrait nuire à leurs racines), du coup on les abattrait au coup par coup (cfr note explicative), sans aucun plan préalable de remplacement. Improvisation sur toute la ligne... quel manque de professionalisme !

3. Place Vanderkindere
Refonte totale en terre plein ovale et suppression des feux de signalisation à chaque arrivée sur la place (comme maintenant de Churchill vers le rond-point). Sécurisation et renforcement des passages pour piétons.

Contrairement à la “fluidité” qu’apportera le projet selon la note explicative et technique, la circulation sera en permanence entravée vu qu’elle se déploie sur une place donnant toujours la priorité aux trams et traversée par un total de 12 rails empruntés par le 92, le 3, le 4, le 7 et le « 7bis » (cfr plan). Ceux-ci, toujours prioritaires, ne cesseront de se croiser, notamment aux heures de pointe. De tels blocages en perspective, occasionnés surtout par les quatre voies projetées pour les trams 7 et 7bis, dont la fameuse « troisième voie » (voir plan), constituent pensons-nous une entrave INACCEPTABLE à la circulation nécessaire des véhicules professionnels d’urgence ainsi que des métiers de service, ACTEURS ESSENTIELS DE LA VIE ÉCONOMIQUE DE LA CAPITALE.

Ils veulent bien faire mais risquent de faire pire encore que maintenant, surtout s’ils maintiennent cette troisième voie qui crée un goulet d’étranglement pour arriver dans Churchill.

Même si nous sommes convaincus que la rupture de charge sur le rond-point doit disparaître et qu’il faut remodeler la place Vanderkindere, il faut déplorer que ces aménagements spécifiquement STIB ne s’intègrent et n’émanent nullement d’un vaste plan de réaménagement urbain et paysager pour toute la voirie entre Duden et Bois de la Cambre. Laisser faire c’est permettre à la STIB de continuer à détériorer l’atmosphère et la perspective de cette grande artère, au coup par coup, uniquement en fonction de ses besoins. Il faut d’abord demander une étude de réaménagement préalable et à tout le moins trouver des alternatives à la troisième voie qui est une option bancale et rétrograde, déjà rejetée à deux reprises dans le passé à tous les niveaux (Commune et Région).

Voici les alternatives déjà dégagées avec Anita :

Alternative 1 : dédoubler le 92 sur la ligne du 92
Pour éviter le dédoublement du 7 qui nécessite la 3ème voie, dédoubler plutôt le 92 venant de Stalle, en augmentant sa fréquence. D’ailleurs, si le 7bis (dont le projet ne fait nullement mention même si les rails sont dessinés sur le plan) tourne à droite et suit la trajectoire du 92 sur l’avenue Brugmann vers la Pl. Stéphanie, il ne peut, à l’heure actuelle, que faire double emploi avec le 92 : où est la logique ?

Alternative 2 : déplacer la nouvelle rupture de charge au terminus du 7 à Vanderkindere
Pour ne pas obliger le 7 à traverser la place Vanderkindere, organiser le terminus du 3 au bout de l’avenue Albert, côté place VdK, de la même manière qu’est organisé l’actuel terminus 7, au bout de Churchill. L’ancienne rupture de charge sur le rond-point se reporte au niveau Pl. Vanderkindere : les usagers descendent du 7 à son terminus et empruntent les nouveaux passages sécurisés pour piétons autour de la place pour parvenir au quai du 3 et du 4 sur l’av. Albert. Idem pour les usagers en sens inverse : ils descendent à Albert au terminus 3 ou arrêt 4 et font le tour en empruntant les passages pour piétons afin d’embarquer dans le 7. A ceux qui évoqueraient la dangerosité de ces traversées piétonnes, nous opposerons celles, tout à fait safe, observées actuellement sur l’avenue Churchill, au niveau du rond-point Churchill et toujours sur passages pour piétons : cela se passe très bien, tant pour les automobilistes que pour les piétons, les uns et les autres se respectent, malgré l’absence de feux de signalisation. Cette alternative offre l’avantage de libérer la voie de tram circulaire sur le rond-point Churchill. Seule suffira la voie centrale allant de/vers la Bascule. En effet, le 7 venant de Bascule continuera, comme maintenant, d’aller en ligne droite jusqu’à son terminus à Vdk puis repartira en sens inverse, comme maintenant. La désaffection des voies circulaires permettra une véritable revalorisation de l’intérieur du rond-point.

Alternative 3 : déplacer la nouvelle rupture de charge à la station Albert
Déplacer le terminus du 7 à la station Albert, où il suffirait aux usagers du 7 de descendre du 7, à l’intérieur de la station, pour prendre le 3. Ce 3 qui trouverait son terminus naturel après un trajet entièrement en site propre dans une des nombreuses trémies actuellement non exploitées se trouvant sous la station pré-métro Albert. Cette solution est idéale, permet de très grandes économies qu’on peut affecter à l’embellissement des avenues entre Duden et la Cambre et profite aussi bien aux usagers qu’à l’amélioration des cadences de la stib. Le terminus du 3 pouvant aussi se faire en site propre en plein air au premier arrêt du 52 hors Albert, avec vue magnifique sur la ville.

Merci de nous donner votre feedback et vos conseils sur cette situation.

Merci aussi de faire suivre tous azimuts et à un maximum de personnes que vous connaissez sur Churchill.

Bien à vous,

Anita Nys et Béatrice Trouveroy
Comité Longchamp-Messidor
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
02/345 90 01 – 0499/295 346