2014 > 2015

En tant que riverains, restez concernés, envoyez vos photos par e-mail, vos commentaires ou textes à publier ou non dans votre formulaire de contact.
1364 

Installons la 3e voie avenue Albert


leSoir.be - Patrice Leprince - 01/09/2014

UCCLE A l’enquête publique, le réaménagement du quartier Churchill au profit de la Stib fait plus que jamais débat. Après le bourgmestre, le conseiller FDF flingue la mouture actuelle. Et propose… une troisième voie.

En chiffres

32.000 voyageurs (tram) traversent chaque jour la place Vanderkindere, selon une enquête réalisée en 2013 par Transitec. Les 5 arrêts autour de la place totalisent 17.000 montées/descentes entre 7 et 19h30. Les trams ont une vitesse commerciale (faible) estimée entre 8 et 12km/H. Les voitures sont, elles de 2.000 à 2.700/heure de pointe à s’engouffrer sur la place.

Rien de tel qu’un rendez-vous in situ pour bien jauger de la complexité de ce gigantesque nœud de communication où s’entrechoquent chaque jour des milliers d’automobilistes, piétons et autres usagers des lignes 92, 3, 4 et 7. Aujourd’hui cauchemar pour tous, le rond-point Churchill et sa voisine la place Vanderkindere font l’objet de toutes les attentions. Et de nombreuses crispations depuis que Stib et Bruxelles-Mobilité ont déposé sur la table leur ambitieux plan de réaménagement. A l’enquête publique jusqu’au 16 septembre, le projet prévoit d’accélérer la vitesse commerciale de ces importantes lignes de tram tout en mettant aussi l’accent sur le confort des piétons et autres cyclistes. Deux temps forts à la clé : la création d’un rond-point ovoïde place Vanderkindere et la suppression des correspondances actuelles sur le rond-point Churchill, unanimement décriées car des plus accidentogènes. Solution proposée : la création d’une 3e voie au début de l’avenue Churchill, ne laissant plus bande (sur les rails) aux automobiles.

Après le bourgmestre Armand De Decker (Le Soir du 26 août) qui a clairement fait savoir son opposition à cette mouture, c’est au tour du conseiller communal FDF Emmanuel De Bock de ruer dans les brancards. Démarrant avec un brin d’histoire, celle qui, depuis deux ans oppose Uccle à la Stib, la commune ayant assigné cette dernière en justice afin d’obtenir la fin de la rupture de charge (correspondances) au rond-point Churchill. « Il y a d’ailleurs une audience au tribunal à ce sujet à la mi-septembre, sourit (jaune) le conseiller. Comme par hasard, arrive maintenant le dossier de réaménagement dans lequel la Stib elle-même reconnaît le côté accidentogène du dispositif actuel ».

Unanimité, on vous le disait. En tout cas sur le mal à guérir. Parce que sur le traitement à prescrire, on en est loin. « S’il faut accepter la création d’une 3e voie pour mettre fin à la mise en danger des usagers, OK mais, à la lecture des propositions, on s’aperçoit que la Stib a avant tout rédigé un plan anti-voitures », poursuit Emmanuel De Bock qui se défend de toute idéologie pro-bagnole. « Je pense avant tout aux riverains qui vont subir tous les embouteillages. Sans parler des travaux et de la longue fermeture de la place Vandekindere, et ce dans un quartier qui souffre déjà économiquement. Avec ce projet, les commerçants sont morts ». Comme Armand De Decker, Emmanuel De Bock souhaiterait que les correspondances puissent se faire en souterrain à la station Albert. « Comme nous l’avait promis la Stib. D’autant que cela se fera de toute façon à terme lorsque la ligne de prémétro deviendra métro ».

Reste que la situation actuelle ne convient à personne. Pour l’élu FDF, il serait toutefois possible d’amender la proposition actuelle pour la rendre acceptable. « Regardez les chiffres, on veut créer la 3e voie avenue Churchill qui, en heure de pointe voit passer 1.000 voitures à l’heure contre 500 du côté de l’avenue Albert. On rajouterait ainsi un point noir là où la pression est déjà maximale ». La suite coule de source : « S’il faut faire un compromis, pourquoi ne pas créer la 3e voie avenue Albert avec un quai réduit de moitié ? C’est la solution la plus évidente qui permettrait également de réduire un peu la taille du rond-point en haricot de la place Vanderkindere qui en l’état va devenir une frontière séparant les deux côtés de la rue Vanderkindere ». Un scénario qui impliquerait la commune voisine, une partie de l’avenue Albert étant sur Forest. « Et c’est peut-être cela qui rebute la Stib qui n’a sans doute pas envie de passer par deux enquêtes publiques et voir les délais pour l’obtention du permis allongés. Mais on ne peut pas choisir la facilité administrative au détriment de la vie des gens ».

plan vdk

De Decker : «Churchill, nous ne voulons pas de la 3e voie»


lesoir.be - Patrice Leprince - Mis en ligne le 26/08/2014

UCCLE. Actuellement à l’enquête publique, le projet de réaménagement du rond-point Churchill et de la place Vanderkindere sent le soufre.« La rupture de charge doit se faire à Albert, comme promis par la Stib », estime Armand De Decker.

image001.jpg

Pour Armand De Decker, le passage à une seule voie générera des embouteillages monstres. © D.R.

A l’enquête publique depuis le 18 août et ce, jusqu’au 16 septembre prochain, l’ambitieux projet de réaménagement du rond-point Churchill et de sa voisine, la place Vanderkindere semble encore bien loin d’être sur les rails. Après les riverains qui contestent le bien-fondé du dossier et les réserves de l’échevin local des travaux (Le Soir du 6 août), c’est au tour du bourgmestre d’Uccle Armand De Decker (MR) de flinguer la mouture proposée par l’administration régionale Bruxelles-Mobilité et la Stib.

Pour rappel, la société de transports en commun souhaite donner un coup d’accélérateur à ces lignes de tram 3 et 7. Au programme, la suppression des feux de signalisation et la création d’un rond-point ovoïde du côté de la place Vanderkindere, la priorité étant accordée aux trams, aux traversées piétonnes et à la circulation automobile dans l’anneau. Un carrefour est en outre mis en zone 30, l’ensemble des accès, entrées et sorties, étant réduit à une bande. Côté Churchill, le réaménagement vise à créer une troisième voie de tram au sortir de la place Vanderkindere, le long de l’avenue Churchill pour permettre la rupture de charge. Si l’idée de mettre fin aux correspondances sur le rond-point fait l’unanimité tant le système actuel est jugé accidentogène, la formule aujourd’hui proposée fait plus que débat. « La commune a toujours plaidé pour la fin de la rupture de charge (la correspondance, NDLR) et nous nous réjouissons qu’elle n’ait plus lieu à Churchill. Mais si cette rupture doit être maintenue, elle doit se faire en souterrain, dans la station Albert, indique Armand De Decker. C’est d’autant plus cohérent que le gouvernement bruxellois a pris la décision de prolonger à terme la ligne de métro qui passerait donc par Albert. Je ne dis pas que c’est pour demain, mais cela devient nettement plus proche de nous ». Et le mayeur de rappeler au passage que cette option avait déjà été proposée par la Stib. « C’est la formule qui nous avait été promise il y a de cela six ans avant d’être abandonnée pour des raisons de coût. Et voilà qu’on nous sort autre chose… » Soit une troisième voie à deux pas de la place Vanderkindere. « Nous n’en voulons pas et nous le ferons savoir lors de l’enquête publique et lors de la Commission de concertation. »

C’est que cette troisième voie pour le tram implique la suppression d’une bande de circulation automobile. « Ce qui va générer des embouteillages monstres sans oublier qu’il ne sera plus possible de permettre le passage d’une ambulance ou le stationnement d’un camion, lors d’un déménagement par exemple. »

(voir également l'article de l'Avenir.net "Quel terminus pour le réaménagement de Vanderkindere à Uccle?" dans la rubrique Documents)

Les panneaux sont là ! Réagissons à l'enquête !


Les panneaux ont été installés en différents endroits de l'avenue.

chruchillpierre2

On en parlera ce mercredi matin, 20 août 2014, sur VIVACITE à 6 h, 7 h et 8 h 30.

Il y a un article dans la DH du 19 août, un reportage sur TeleBruxelles le 18 août également:
http://www.telebruxelles.net/portail/info/uccle/33319-uccle-enquete-publique-pour-le-rond-point-churchill

Depuis le 18 août, on peut, par écrit, par email, ou en personne, donner son opinion à l’urbanisme d’Uccle, et demander à être entendu lors de la réunion de concertation.

Ceci est indispensable: si vous pouvez motiver d’autres riverains, sur Churchill, Messidor, Marianne, Vanderkindere, Albert et autres avenues et rues voisines, "amis de Duden et de la Cambre", etc ...
Cela sera très utile.

Notre position reste non à tout en attente d’un plan global depuis le Parc Duden, (où la Stib va abattre pour faire passer illégalement le tram, le parc est classé ! ) jusque y compris La Cambre, (où ils veulent percer une ligne directe sur Churchill, ce qui implique une trémie sur tout le premier tronçon de Churchill coté bois).

Ces deux derniers points nous ont été confirmés de l’intérieur de leurs services, mais ils sont actuellement cachés par la Stib et la Région, alors qu’ils font l’objet de réunions à plusieurs niveaux déjà.

Tant que nous n’avons pas ce plan global, officialisé, déposé, accepté, nous refusons absolument le bricolage actuel.

Merci pour votre aide

Anita Nys

-----------------------

Voir notre proposition en rubrique "Documents".

Plus d'articles...

  1. Mobilisation générale !