site officiel de Longchamp Messidor-News

En tant que riverains, restez concernés, envoyez vos photos par e-mail, vos commentaires ou textes à publier ou non dans votre formulaire de contact.
 1364

Brigitte Grouwels "irréaliste"


(La Capitale - 26 février 2011)

La Capitale 26 02 11

Le projet Ecolo de refusionner le 3 et le 23 dans trois quotidiens du 24 février 2011.


Ecolo veut refusionner les lignes de tram 23 et 3

(DE SCHRIJVER,MARIE; MDS - Le Soir - Page 20 - Jeudi 24 février 2011)

Mobilité Le nœud Churchill – Vanderkindere à nouveau au centre des discussions à l’approche d’une nouvelle enquête publique

La saga Churchill – Vanderkindere s’apprête à vivre un nouvel acte, après une pause de deux ans et demi.
A l’origine, la mutation du réseau de tram de la Stib qui a vu, entre autres, la scission de la ligne 23 (aujourd’hui limitée à Churchill – Vanderkindere) et la naissance la ligne 3 (qui se concentre sur le tronçon Nord – Midi). A l’époque, Stib et Région imaginaient un terminus, espace de correspondances, à la station prémétro Albert. Une solution temporaire a donc été trouvée, jetant des pavés sur le rond-point Churchill afin d’en faire un terminus permettant les correspondances entre les lignes 23 – 24 et 3. Solution maintes fois décriée par tous les acteurs mais apparaissant comme unique option après que la commune d’Uccle a refusé l’aménagement d’une troisième voie et d’un terminus à hauteur de Vanderkindere.
Aujourd’hui, la troisième voie refait surface, l’option Albert étant au placard pour différentes raisons (le coût et les conséquences pour les lignes 3 et 4 qui devront s’arrêter à Albert, notamment) et le temporaire du Churchill ayant assez duré.
La Région entrera, dans le premier semestre de cette année, un dossier complet sur le « cas » Vanderkindere, dans le cadre de la demande de permis d’urbanisme. L’arrêt Vanderkindere deviendra le seul lieu de rupture de charge pour ces lignes, Churchill accueillant les trams en tant que terminus, leur permettant également de changer de direction, mais désormais interdit aux usagers, réglant ainsi toutes les questions de sécurité, problématiques depuis une trentaine de mois.
La meilleure option, en attendant…
« Cette option n’est pas optimale, mais c’est la meilleure dans l’attente du projet métro devant passer par Albert. C’est un dossier complet, prenant en compte la création de cette troisième voie, mais aussi la sécurité tant des piétons que des cyclistes, l’éclairage public, ou encore l’abattage des arbres décidé par la Région de longue date. Un abattage qui n’a rien à voir avec le projet de la Stib et la troisième voie, nous disposons de l’espace suffisant, il s’agit d’une décision régionale », souligne-t-on du côté de la société de transports en commun.
Reste à voir quel accueil réservera la commune à ce projet qui refait surface. Ecolo (dans l’opposition) a déjà réagi. Fustigeant la situation en place depuis plus de deux ans, mais aussi l’option précitée. « La scission des lignes n’a pas fait ses preuves en terme d’efficacité, de régularité. Nous demandons à ce que les lignes soient rescindées, qu’il n’y ait ni terminus à Churchill, ni à Vanderkindere qui est déjà un nœud extrêmement dangereux pour les usagers, et ne s’améliorera pas avec l’ajout d’un terminus. Cette option sera moins coûteuse que l’aménagement plébiscité », souligne Céline Delforge (députée régionale) et Thibaud Wyngaard (conseiller communal).
Prochaine actualité pour les usagers du tronçon, la fusion des lignes 23 et 24, qui deviendront la ligne chrono 7, reliant le Heysel à la gare du Nord, dès le 14 mars.

-----------------------------

La Capitale et la DH

Presse 24 02 2011 Copy 0

Interpellation introduite au Conseil communal du 24/02/2011


A l’attention de M. Armand De Decker,
Bourgmestre

Par mail
Uccle, le 16 février 2011,

Monsieur le Bourgmestre,
Mesdames et Messieurs les Echevins,

Concerne : Interpellation relative aux terminus provisoires des trams 3, 23 et 24 au Rond-point Churchill et à Vanderkindere – Suivi du dossier (4)

En novembre dernier, notre Conseil adoptait une motion « pour une politique de transport en commun qui réduise les ruptures de charge ».

Le Conseil communal, comme lors du vote en juin 2008 d’une motion s’inquiétant « de la décision de la S.T.I.B. de créer un terminus provisoire des trams à hauteur de la place Vanderkindere et au milieu du rond-point Churchill », s’est exprimé à l’unanimité.

Cette fois, l’assemblée communale a demandé « l’adoption par la STIB d’une politique qui réduise les ruptures de charge et en particulier supprime celles des lignes 3, 23 et 24 ».

Copie de cette motion a été transmise au Ministre-président de la Région de Bruxelles-Capitale, à la Ministre régionale de la Mobilité ainsi qu’au président et à l’administrateur- directeur général de la STIB.

Il me revient que ce dernier, M. Flausch, a répondu à la commune fin décembre 2010. Le contenu de sa réponse est interpellant et apparaît, à mon sens, en totale contradiction avec le souhait émis par notre conseil communal.
Au lieu de prendre des mesures afin de réduire les ruptures de charge des lignes concernées, la STIB semble vouloir bétonner le dispositif actuel en réaménageant la Place Vanderkindere (c’est sans doute une des rares améliorations prévues) mais, surtout, en créant une 3e voie au début de l’avenue Churchill (à proximité de la Place Vanderkindere) et en abattant l’ensemble des arbres de cette même artère.
Tout cela… en 2011, donc très prochainement !

Je souhaiterais dès lors savoir :
- si le Collège a répondu officiellement à ce courrier de l’administrateur-directeur général de la STIB ? Dans l’affirmative, pouvez-vous me livrer le contenu de votre réponse ? Dans la négative, pouvez-vous à tout le moins me faire part du point de vue du collège par rapport aux travaux projetés par la STIB ?
- si la Ministre Grouwels et le Ministre-président Picqué ont également répondu à l’envoi de la motion votée lors du conseil de novembre et si oui, quelle est la teneur de leur réponse ?

Je vous remercie d’avance pour les réponses que vous apporterez aux questions qui précèdent.

Meilleures salutations,

Thibaud Wyngaard
Conseiller communal