Churchill - VDK et la Stib


Voici, sorti du compte rendu de l'AG du CQLM de 2003, le projet présenté par Monsieur Dochy, directeur, chargé des infrastructures nouvelles à la Stib, présent à cette réunion à laquelle assistaient des représentants du Ministre des Travaux publics, de la police d'Uccle, du Plan Vert Régional, de la Direction des routes, entre autres...

Je cite:

Monsieur Dochy IMAGINAIT un transfert sur le milieu du rond-point Churchill. avec passages piétonniers pour permettre d'accéder au milieu du rond-point pour les passagers.

Monsieur Dochy propose, ensuite, prenant en compte les remarques sur la dangerosité d'un tel projet, de réaliser un terminus intermodal non plus sur le rond-point, mais à l'emplacement de l'arrêt à l'ouest de ce rond-point. Il propose que la bande de circulation proche des arbres soit transformée en arrêt de tram (troisième voie) et ceci des deux côtés (quatrième voie ).

Il propose ainsi: de l'extérieur de l'avenue, vers le centre, et ceci dans les deux sens de circulation :

- un jardinet privatif,

- un trottoir,

- une bande de stationnement,

- une bande de circulation,

- une voie de tram à l'extérieur des arbres,

- un terre plein avec arbres (l'arrêt de tram permettant d'aller du 3 au 23 et inversément),

- la voie de tram actuelle située à l'intérieur des rangées d'arbres.

-------------------------------------------------------------

Commentaires 2010 de ce même comité:

Notre comité demande, comme en 2003 déjà, et comme le demandent dans plusieurs écrits, notes et interpellations, l'Urbanisme, le Bourgmestre, les élus d'Uccle, ainsi que plusieurs Secrétaires d'Etat et/ou Ministres, que le 23 aille tout simplement au Midi, terminus naturel et logique pour ce tram.

Nous constatons que, malgré les refus d'implantations diverses proposées, Rond-point, troisième voie, méga terminus Vanderkindere, la Stib finit toujours par faire ce qu'elle a prévu longtemps à l'avance.

Ici Monsieur Dochy parlait du rond-point, admettait la dangerosité, mais terminus Rond-point il y a.

La troisième voie est refusée en 2006 déjà au niveau de la Région, impertur-bables, les revoici avec cette troisième voie en 2010!

Vu la proposition, ballon d'essai de Monsieur Dochie lors de cette AG , je crains que si nous ne réussissons pas à démontrer avec logique l'inanité de cette troisième voie, ils vont imposer 3 et 4ème voie sur l'avenue.

Si les 23 et 3 ne peuvent trouver un terminus logique en gare du Midi, le comité pense que une troisième et quatrième voie, non plus en largeur mais en longueur -donc à l'intérieur des arbres- tel que le propose notre plan alternatif, reste la meilleure solution de rechange.