2008 > 2009

En tant que riverains, restez concernés, envoyez vos photos par e-mail, vos commentaires ou textes à publier ou non dans votre formulaire de contact.
1364 

Carrefour Stalle/Neerstalle


Extrait du site du GUTIB
11 juillet 2009

La grave leçon tirée – par les habitants- des constats pénibles faits à la rue de Stalle, près du carrefour Stalle/Neerstalle, n’est en réalité pas suivie d’effet.

Les nuisances diurnes et nocturnes des trams n’ont pas diminué, toutefois le trafic routier a faibli du fait des vacances. Davantage de bruit et de vibrations dus aux trams, avaient fait remarquer les riverains à la STIB et à la Région qui ont envoyé des délégués sur place et à domicile et ont promis de réagir. Certes, leur visite a été suivie de presque 15 jours de travaux nocturnes archi-bruyants et archi-dérangeants. Résultat nul. Donc il faut une vraie solution : le remplacement des voies. Et d’abord la conception des voies devra être repensée et adaptée en fonction de nouveaux trams.

Nous exigeons que les travaux d’entretien et de réparation se fassent enfin en journée, en détournant le trafic, comme cela se fait pour d’autres quartiers ucclois et régionaux. Nous avons autant de droit et de qualité que les autres. Désormais, ce sera de notre part la tolérance zéro.

Nous insistons : La situation a empiré avec les mastodontes trams T3000, devenus en un an plus bruyants et plus vibrants que les anciens trams. Très longs et très lourds, ils se détériorent vite et surtout, ils causent un bruit plus sourd, plus fort, des vibrations plus gênantes et plus fortes, et … dégradent les voies et les aiguillages de plus en plus vite. D’où les misères et les réparations plus fréquentes (recharge, meulage…), particulièrement aux aiguillages et aux courbes.

Conclusion incontournable : un gros investissement de la STIB, imprévu au budget, sera de remplacer d’urgence les voies où circulent (eront) les T3000 et 4000. Autre conséquence immédiate : devoir différer les remplacements en cours et repenser les voies en fonction des nouveaux trams qui défoncent et usent plus fort les voies, les courbes et les aiguillages.

Envoyé par: Y C de 1180 Bxl

Bruxelles-métro : consensus autour des principes de la note du formateur


BRUXELLES 07/07 (BELGA) = Les négociateurs bruxellois ont poursuivi
mardi leurs travaux. Ils ont commencé le chapitre consacré à la mobilité
et abordé la question de la mobilité douce (piétons, vélos, etc.) et du
métro.
Sur ce deuxième point, les positions des différents partis divergent.
Le cdH et l'Open Vld sont de chauds partisans de l'extension du réseau de
métro et de pré-métro à Uccle, Schaerbeek et Evere. Les écologistes sont
plus réticents, préférant l'offre de transports en commun en surface.
La note du formateur Charles Picqué (PS) tente de faire la synthèse
entre ces deux tendances. Elle considère comme prioritaires une série de
projets, dont l'étude de la prolongation du pré-métro et métro à
Schaerbeek et à Uccle et du passage du métro à Evere. Elle précise
toutefois qu'une telle extension ne peut se faire que moyennant
l'intervention financière du fédéral et ne sera confirmée qu'en tenant
compte des éléments suivants: les coûts d'infrastructure, la demande ne
peut être rencontrée par un autre transport public (la densité du trafic
est visée, à compter de 6.000 passagers par heure), la circulation en
surface le long de la liaison doit être "rationalisée".
Après quelques discussions, les différents protagonistes se sont
retrouvés autour de ces principes, sans fétichisme d'un côté ou de
l'autre, ont commenté plusieurs négociateurs. L'idée n'est en effet pas
abandonnée mais elle doit être étudiée. Les sombres perspectives des
finances publiques belges dans les prochaines années semblent avoir incité
à faire preuve de réalisme.
La gratuité des transports en commun à Bruxelles a également été
abordée. Là encore, les négociateurs sont restés dans l'esprit de la note.
Un appui du fédéral sera là aussi indispensable, vu le coût d'une telle
mesure et l'utilisation du réseau bruxellois par les navetteurs. En
fonction des possibilités budgétaires, la gratuité pourra toutefois être
élargie vers des publics cibles.
Les négociateurs ont repris leurs travaux vers 14h. D'autres points
doivent encore être abordés, notamment celui du stationnement./.NBA/JLS
./.

Monsieur Flausch y participera-t-il ?


(www.7sur7.be)

Les Européens "doivent planter des arbres"

A six mois de la conférence des Nations unies sur le climat à Copenhague, la Commission européenne a lancé lundi une campagne sous forme de concours incitant les Européens à planter des arbres.

Les citoyens sont invités à se prendre en photo en train de planter un arbre, et à envoyer le cliché sur le site clickatree.europa.eu où elle sera soumise à l'appréciation des internautes. Les dix photos les plus populaires seront récompensées par un séjour d'éducation à l'environnement.

Dans le cadre de cette même campagne, la Commission a décidé de distribuer 5.000 semences d'arbres à des jeunes Européens âgés de 15 à 29 ans issus de Bulgarie, République tchèque, Danemark, Allemagne, France, Hongrie, Pologne, Roumanie, Suède et Grande-Bretagne.
(belga) 29/06/09 17h30