2008 > 2009

En tant que riverains, restez concernés, envoyez vos photos par e-mail, vos commentaires ou textes à publier ou non dans votre formulaire de contact.
1364 

Découverte navrante faite à la rue de Stalle à Uccle


Extrait du site du GUTIB - 22 juin 2009

Découverte navrante faite à la rue de Stalle à Uccle

Grave leçon à tirer des constats faits à la rue de Stalle, près du carrefour Stalle/Neerstalle.

Les nuisances diurnes et nocturnes des trams et du trafic s’aggravent. Davantage de bruit et de vibrations dus aux trams. La STIB intervient de plus en plus souvent.

La situation a empiré avec les énormes trams T3000 et 4000, devenus en un an plus bruyants et plus vibrants que les anciens trams. Très longs et plus lourds, ils se détériorent assez vite et surtout, ils font un bruit plus sourd, plus fort, des vibrations plus gênantes et intenses, et dégradent les voies et les aiguillages de plus en plus vite. D’où les réparations fréquentes (recharge, meulage…), particulièrement aux aiguillages, et – les riverains ne sont plus les seuls à le penser – une usure rapide des voies qu’il faudra remplacer à court terme et non pas après 30 ans de service. La conception des voies devra être réexaminée et adaptée en fonction de ces trams lourds qui pèsent trop fort sur les voies et les aiguillages.

Un des premiers gros travaux de la STIB, imprévus au budget, va être de devoir remplacer les voies où circulent les T3000 et 4000. Trouvaille des citoyens qui en informent la Commune d’Uccle, la Région et la STIB, pour disposition au plus vite.

Envoyé par: A C de 1180 Bxl

Nouveaux travaux scandaleux au rond-point Churchill !


Nous avons un grand élan écolo en ce moment à travers l’Europe.
Il n’y a que la Stib et Pascal Smet qui continuent à massacrer les racines et les arbres.

Il est en plus totalement illégal de couler du dur sur le rond-point Churchill. Un local pour les conducteurs, alors qu’il est prévu de remettre en état ce rond-point dans moins de deux ans ?
Le maximum légal était les fameux pas japonais, et encore, c’était limite.

Les plantations mises en place il y a dix jours et enlevées cette semaine ?

Tout ceci est simplement géré comme les fréquences des transports publics, le trafic, les pistes cyclables, les plantations, les arbres abattus par milliers à Bruxelles ces quatre dernières années.

Espérons un changement au ministère qui gère nos transports en commun et notre patrimoine vert, qui sont désastreusement gérés depuis 4 ans.

IMG 7869 2 fondation local rpt

Non au projet de la Stib au Bempt !


Avec l’expérience de ce qui se passe sur Churchill, et ailleurs dans Bruxelles, où le passage en force de la Stib déboise les grandes avenues, génère vibrations, bruits, dégradations esthétique et de conviviabilité, le Comité Longchamp se doit de réagir devant la destruction d’une centaine de grands arbres supplémentaires pour le bénéfice de la Stib au Bempt, et d'attirer l’attention sur notre expérience des nuisances dues à un trafic excessif des véhicules de la Stib.

Maisons anciennes fissurées, instruments de précision des riverains perturbés au passage des véhicules lourds, impossibilité de dormir après le premier et avant le dernier passage des rames.

Au début de cette législature une vraie demande existait pour des transports publics plus performants et un rééquilibrage des flux de circulation, publics et privés.

On constate que malgré les budgets énormes consacrés à cela, et confiés au Ministre régional du transport et de l’urbanisme, la situation est bien pire maintenant.

Le Bempt n’est qu'un des plans hasardeux et est présenté de manière sournoise, en le découpant en plusieurs projets.

Déjà de constater qu’il est découpé en plusieurs demandes et non en une seule, qui serait de classe 1A, est questionnable, éthiquement, démocratiquement, et de plus méprisant pour ceux qui devront juger du bien-fondé ou non de ce plan dans son ensemble.

Force est de constater que en 4 ans, malgré la destruction de rues, avenues, alignements d’arbres majestueux, la Stib n’a fait que reculer dans son service aux passagers, ses fréquences, ses trajets rapides.

Le métro est un désastre. Les projets au Bempt sortant des mêmes ordinateurs et des mêmes cabinets d’ingénieurs et responsables que les plans tram et métro actuels, inefficaces et coûteux, il est logique de douter du sérieux mis à élaborer le projet au Bempt.

Je demande que soit revu le projet Bempt, qu’il soit mis en un seul projet de classe 1A, qui serait géré par la nouvelle législature après les élections, et qui ainsi avec un peu de chance aura le minimum de respect pour les habitants de Bruxelles sud et Drogenbos.

Anita Nys
Comité Longchamp-Messidor