La Stib rentre au bercail


(le soir.be - BENOIT MATHIEU - lundi 16 mars 2009, 08:10)

Bruxelles. Un nouveau siège rue Royale dès ce lundi.

L'heure n'est pas à la tranquillité pour la Stib. Le vieux projet (rêve ?) de boucler le métro de la Petite Ceinture est en passe de se réaliser – ce sera pour le 4 avril. En attendant, la société de transports en commun est plongée dans ses cartons. L'heure du grand déménagement a sonné : ce lundi 16 mars, la page de la Toison d'Or sera tournée. La Stib installe son siège social à la croisée des rues Royale et des Colonies.

Au 76 de la rue Royale, pour être précis, dans le « Royal Atrium ». Un bâtiment de 19.000 mètres carrés, acquis pour 59,5 millions d'euros début 2007. Et puis cédé à Dexia fin 2008, dans le cadre d'un bail emphytéotique de 27 ans, trou dans les caisses oblige.

Mais peu importe. « C'est presque un retour au berceau historique du transport public à Bruxelles ! », s'enthousiasme le porte-parole de la Stib, Jean-Pierre Alvin. En 1989, le Royal Atrium tire grise mine. Derrière ses façades classées, presque tout est à refaire. C'est d'ailleurs ce qui sera fait, puisque l'intérieur du bâtiment sera entièrement reconstruit. Du pur façadisme bruxellois.

Succédant à Fortis, la Stib a elle aussi procédé à des travaux d'aménagements. « Le bâtiment ne répond pas à la norme passive, mais est par contre un des seuls à Bruxelles à disposer d'une climatisation fonctionnant avec des plafonds froids, dans lesquels circule de l'eau réfrigérée. »

C'est surtout une autre innovation qui attend les quelque 700 travailleurs à emménager dans les 12.000 mètres carrés occupés par la Stib (les 7.000 autres étant sous-loués). « C'est même une révolution dans l'organisation du travail : la Stib se met au “dynamic office”. » Autrement dit, du partage de bureaux ; ceux-ci seront désormais attribués en fonction des tâches qui doivent y être effectuées.

Tout le monde sera logé à la même enseigne, à l'exception du directeur général et de son adjoint. Si le siège social est au 76 rue Royale, l'entrée du public est située elle au 62 de la rue des Colonies. Nouveauté à la clef. « D'ici juin, ou au plus tard septembre, environ 300 mètres carrés du premier étage seront consacrés à un “espace mobilité”. Forum, salles de conférence, parcours multimédia, expositions… soit la vitrine du transport public. La scénographie est en cours d'élaboration. »

------------------------------

Nous avions dénoncé sur notre site ce fameux financement, refusé par l'Europe, le Citeo, et ensuite (voir également notre site) le renflouement de la banque Dexia par le Fédéral, qui renfloue à son tour le Régional via ce bail pour sortir la Stib de sa dette de mégalomanie.
Et si cela ne suffit pas: " On trouvera un autre montage, et on demandera plus."

Le Comité Longchamp-Messidor