2006 > 2007

En tant que riverains, restez concernés, envoyez vos photos par e-mail, vos commentaires ou textes à publier ou non dans votre formulaire de contact.
1364

L'administration communale d'Uccle nous répond.


Suite aux photos "Que va-t-il se passer si la Stib élargit la berme centrale ?",

IMG 5846 3

l'Echevin Marc Cools nous a envoyé ce message:

TRAVAUX - URBANISME
ENVIRONNEMENT - MOBILITE
INFORMATIQUE

CABINET DE L'ÉCHEVIN

Tél. : 02/348.65.54
réf à rappeler : E-Mail Ech. F° 2 - 390

lp /du

Chère Madame Nys,

J'ai bien reçu votre courrier électronique du 28 septembre 2007 relatif à l'avenue Winston Churchill qui a retenu toute mon attention.

Comme je vous l'ai déjà signalé tout réaménagement devra faire l'objet d'un permis d'urbanisme qui sera soumis à enquête publique. Chacun pourra alors réagir en connaissance de cause et demander des modifications éventuelles.

Je vous prie de croire, Chère Madame Nys, à l'assurance de mes sentiments les meilleurs.

L'Échevin des Travaux, de l'Urbanisme, de l'Environnement et de la Mobilité,

Marc COOLS

L'article du Soir du 21 septembre.


Uccle
La Région veut abattre les 648 hêtres de la drève de Lorraine
C'est la valse des arbres

Tandis qu'Armand De Decker et Pascal Smet déminent le dossier des
marronniers, celui des hêtres fait surface.

Ce jeudi, le dossier des marronniers de l'avenue Churchill est sorti de sa
torpeur estivale. Armand De Decker a rencontré le ministre de la mobilité
Pascal Smet. « Il n'y a pas encore d'accord mais bien la volonté d'en
trouver. » D'autres réunions seront nécessaires. « Je suis ouvert si la
Région fait un grand effort sur l'esthétique. Cela dépendra entre autres de
l'essence choisie, de la hauteur des arbres replantés ou de la
"verdurisation" du site propre du tram. » Le platane et sa belle couronne
pourraient trouver grâce aux yeux du maïeur d'Uccle. Mais pas la mise à une
bande de l'avenue.

En parlant d'arbres, c'est un autre gros dossier qui s'apprête à débouler
sur la place uccloise. L'administration régionale de l'équipement et des
déplacements (AED) a en effet introduit une demande de permis d'urbanisme
portant sur la drève de Lorraine. A savoir l'abattage de 648 hêtres pourpres
et leur remplacement par 474 nouveaux plants de la même essence. « Âgés de 115 ans, ces arbres sont condamnés à court ou moyen terme », précise-t-on à l'AED. Les causes de ce dépérissement sont multiples : trop faible
espacement entre les arbres, vieillesse, racines endommagées ou encore
pollution. Un état de faiblesse qui les a prédisposés à subir la charge de
champignons lignivores.

Ce diagnostic sévère a été établi sur base de trois études différentes, dont
il ressort qu'il n'existe aucune zone totalement saine et que même les
jeunes pousses sont mal en point. Si le maintien d'une faible portion des
arbres est possible, il n'est guère souhaitable, conclut l'AED.

La demande de permis prévoit plusieurs phases de travaux, réparties entre
2010 et 2013. A l'heure de la replantation, la relève devra mesurer entre 4
et 5 mètres de haut. Comme espacement entre les arbres, l'AED préconise 10 mètres, contre 5 actuellement.

L'enquête publique démarrera ce lundi 24 septembre pour s'achever le 8
octobre. Une réunion d'information pour les riverains est prévue le premier
octobre à 19 heures, dans la salle du conseil.

Signature originale: BENOÎT MATHIEU

Platanes


Par hasard, en me trouvant sous des platanes, j'ai remarqué les petits plumets qui sortent en masse de ce qui tombe au printemps, avril, mai, juin de ces arbres.
On se prépare de belles allergies sur Churchill.

Le marronnier à fleurs rouges, résistant aux maladies et dans la ligne de ce que nous avons serait idéal à replanter si malgré tout nous sommes réduits à subir l'abattage de nos marronniers .

Après Churchill, la Drève de Lorraine, quels arbres et avenues seront encore visés par la Région????