2008 > 2009

En tant que riverains, restez concernés, envoyez vos photos par e-mail, vos commentaires ou textes à publier ou non dans votre formulaire de contact.
1364

L'objectif de la Road Federation Belgium est clair !


Road Federation Belgium entend défendre et promouvoir, par tous moyens utiles, toute action en faveur de la route, de ses usagers et de la circulation routière. Road Federation Belgium inscrit son action dans le débat général sur la mobilité et le transport des personnes et des marchandises. Dans cette optique, elle plaide pour le développement coordonné de tous les modes de transport, en vue de leur complémentarité.

---------------------------

Voici une approche logique et équitable pour la mobilité.
Si en plus on respecte les alignements arborés, la ville deviendra accueillante pour tous.

Anita Nys

Décès de Paul Antoine, grand militant de la ville humaine.


(lalibre.be - Christian Laporte - 20/06/2009)

Paul Antoine suscita une forte prise de conscience écologique à Uccle.
Il aurait mérité à de nombreuses reprises de devenir "Bruxellois de l’année" mais il n’était pas homme à chercher les honneurs ; tout au contraire, il les fuyait ! Paul Antoine, que les siens et de nombreux amis de sa bonne commune d’Uccle ont conduit vendredi à sa dernière demeure, aura pourtant marqué de son modeste sceau l’histoire de sa localité et, d’une certaine manière, de la Région bruxelloise de ces quatre dernières décennies. C’est un temps que les moins de 30 ans ne peuvent pas connaître C’est sous son impulsion et avec l’appui de tous les comités de quartiers ucclois que le sud de Bruxelles échappa à une saignée urbaine dévastatrice grâce au combat victorieux mené contre l’aménagement du périphérique sud qui aurait relié Waterloo et les quartiers les plus ruraux d’Uccle par une autoroute inhumaine et polluante. La tâche de Paul Antoine ne fut pourtant pas aisée car il fallait concilier les points de vue souvent contradictoires des associations de défense des habitants, qu’exploitait le rusé bourgmestre de l’époque, Jacques van Offelen. Mais, doté d’une force de conviction profonde et d’un sens aigu de la négociation, l’ingénieux ingénieur matheux, sorti de l’Ecam, parvint à ses fins en fédérant les comités de quartiers dont il prit toute la présidence sans jamais se pousser du col.

Paul Antoine comprit aussi bien avant que les ondes ne soient envahies par les commerçants purs et durs ce que pouvait apporter la radio lorsqu’elle est vraiment libre. Ce fut l’aventure de Radio 1180 qui se maintint contre vents et marées sur Uccle. Moins pour faire du divertissement - encore que certaines chroniques, notamment historiques, joignaient l’utile à l’agréable - que pour sensibiliser les habitants à se battre pour leur quartier. Mais pas dans une perspective égoïstement "nimby" : pour Paul Antoine, la cause urbaine était au service de tous les habitants. Profondément chrétien, c’était aussi un homme de dialogue. De la trempe d’un abbé Pierre, comme le souligna dans son éloge funèbre Bernard Jouret, l’actuel président des comités de quartier ucclois qui rappela que, laïque convaincu, il avait toujours été sur la même longueur d’ondes que le défunt dans tous leurs combats environnementaux communs.

------------------------------

Paul Antoine fut un des cofondateurs de l'ACQU.
Nous sommes tous orphelins d'un grand défenseur de notre cause et partageons la douleur de sa famille et de ses proches.

Le Smob et les Ecolos ne comprennent pas qu'il n'y a pas de lien entre la lutte contre la voiture et la création de métros


(www.brusselnieuws.be)

Mobiliteitsplatform: "Nieuwe metrolijn niet beste oplossing"

Een platform van milieu- en mobiliteitsorganisaties zet vraagtekens bij de uitbreiding van het metronet. Aan de regeringsonderhandelaars vragen ze om eerst goedkopere bovengrondse alternatieven te bestuderen. [1 reactie]

Het SMoB-platform (Sustainable Mobility for Brussels) bestaat onder meer uit de Brusselse Raad voor het Leefmilieu (Bral), de Franstalige evenknie Inter-environnement, ARAU en de fietsersbond.

Nu de inhoudelijke onderhandelingen over de regeringsvorming van start gaan, neemt het platform de mogelijke uitbreiding van de Brusselse metro in het vizier. Vooral Open VLD had van die uitbreiding tijdens de campagne een thema gemaakt. Maar ook de MIVB is voor meer metrolijnen.

Volgens het platform moeten eerst de goedkopere bovengrondse oplossingen ernstig bestudeerd worden. SMoB verwijst daarbij onder meer naar bussen en trams in eigen bedding en verkeerslichtenbeïnvloeding.

SMoB pleit ook voor een snellere uitbouw van het Gewestelijk Expresnet (GEN), dat met zijn noord-zuid-oriëntering een welkome aanvulling op het huidige (eerder oost-westgeoriënteerde) metronet kan vormen.

Het platform dringt er tenslotte op aan om de auto terug te dringen. De organisaties vrezen dat de aanleg van meer metrolijnen het huidige autogedoogbeleid zal bestendigen.

-----------------------------

Obnubilés par plus de métros ou tunnels, donc plus de voitures, ils manquent l’essentiel: c'est-à-dire qu’on peut récupérer l’espace libéré par les trams et les voitures qu’on envoie sous terre, pour réimplanter des promenades, pistes cyclables sécurisées et espaces verts dans les sites récupérés. Leur obsession anti-voiture leur fait perdre de vue les alternatives réellement vertes.